Environnement

Bannir les lingettes jetables :

Vous les utilisez peut être pour faire la poussière ou nettoyer les fesses des bébés, cependant les lingettes jetables sont une plait pour l'écologie. En effet, l'utilisation de lingettes jetables génére environ 20 fois plus de déchets (1,2 kg de déchets par an par habitant pour les nétoyyant classique contre 23 pour les lingettes). Il est important d'ajouter que ces déchets ne sont pas recyclables. De plus, les lingettes jetables diffusent 25% de COV (composés organiques volatiles) de plus que les nettoyants classique. Sachez que les COV peuvent avoir un impact direct sur la santé des personnes (ils peuvent être source de leucémie notamment). Alors tout n'est pas noire pour les lingettes puisqu'elles permettent d'utiliser trois fois moins d'eau que les nettoyants classiques, et donc ont un meilleur impact sur lea faune et la flore des rivières. En tout cas, n'utilisez plus de lingettes, dont les produits sont parfois nocifs, et n'oubliez pas que rien ne vaut le bon vieu nettoyage avec un chiffon et du citron

 

Le thon rouge menacé ou non ?

La pêche du thon rouge à été fortement régulé ces derniers temps due à la diminution dramatique de leur nombre. Cependant, d'après certain scientifiques, les observations de bancs de poisson auraient mal été interprétées à cause de coupes dans le budget de l'institut francais de recherche pour l'exploitation de la mer. "Les echos" rapporte en effet que le nombre de jeunes thon rouge est important (à cause de l'interdiction de pêcher des thon de moins de 30 kg dans la méditerranée). Maintenant esperons qu'il le reste puisque la plupart des thons n'ont pas atteint l'age adultes, période de leur vie où il seront les plus prolifiques. 

Rappelons néanmoins, que le nombre de thon rouge reste préocupant puisque la WWF organisait fin 2008 les "Obsèques du thon rouge".

thon_rouge

 

 

Marrée noire en Italie :

Une catastrophe écologique se profile en Italie dans la pleine du Pô et plus particulièrement à Monza (au nord de Milan) après le sabotage d'une ancienne raffinerie. Les vannes d'un dépot d'hydrocarbures ont été ouvertes par une personne mal attentionnée et pourraient avoir de graves conséquences économiques et écologiques. Selon certaine source, ce sont pas moins de 5 mille tonnes de carburant, du gasole et des huiles combustibles qui se seraient déversés dans un affluent du Pô, le plus important fleuve d'Italie. Et oui, l'Homme n'arrive toujours pas à penser aux conséquences écologiques de ses gestes.

 

marrée noire

 

 

 

Retour à l'accueil

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site